En France, les personnes exerçant certaines professions juridiques tels que les avocats, les notaires et les huissiers de justice perdent, tout au long de leur exercice, le prédicat de civilité commun (Monsieur, Madame), au profit du titre honorifique de Maître (Me).

Il s’agit d’une vieille coutume qui trouve sa source aux origines de la profession en France.

En effet au Moyen-Age, le royaume de France s’organisait autour d’un ensemble de juridictions (royales, seigneuriales, ecclésiastiques ou communales) qui établissaient leurs propres organisations judiciaires.

Au sein de cette multiplicité, il fallait des agents pour représenter la justice jouissant d’une autorité incontestée. C’est ainsi qu’héritier des officiales romains chargés d’appliquer les décisions des juges, apparurent les sergent et huissiers. Les premiers devaient mettre en forme les demandes des plaideurs et exécuter les décisions rendues par les juges, mais ils s’occupaient plus particulièrement des significations dans les juridictions seigneuriales. Les huissiers (dont le nom vient de « l’huis », la porte), avaient eux, la charge du service intérieur des audiences et de la police des tribunaux et devinrent les officiers des juridictions importantes, ceux du parlement avaient ainsi le titre de Maître. A compter de l’édit de février 1705, la communauté des huissiers est réunie sous un seul corps, c’est ainsi qu’ils prirent tous le titre unique d’huissier et le prédicat honorifique de Maître.

Ainsi, pour s’adresser à un huissier de justice, il est d’usage de dire « Maître », pour les femmes comme pour les hommes.

TD